La Coalition pour la protection des joueurs ne soutient pas le référendum

La Coalition pour la protection des joueurs réunit les principaux acteurs qui s’occupent de jeu excessif en matière de prévention, de traitement, de désendettement et d’activités de jeunesse. Sans enthousiasme pour la nouvelle loi, clairement insuffisante en ce qui concerne la prévention, elle appelle à rejeter le référendum soumis au peuple le 10 juin, au vu des dangers que représenterait une libéralisation encore plus grande du marché des jeux sur internet, voulue par les référendaires.

La coalition «constate que ceux-ci réclament à la fois la suppression de l’IP blocking et une meilleure protection des joueurs. Ces deux mesures sont a priori contradictoires. Elle constate également que ce sont en priorité les intérêts des grands groupes étrangers de jeu online qui ont été mis en avant lors de la récolte des signatures. Le risque qu’une acceptation du référendum pousse à l’adoption d’une loi encore plus défavorable aux joueurs lui semble donc élevé. En conséquence, la coalition recommande donc de ne pas soutenir le référendum lors de la votation du 10 juin.»