Loi sur les jeux d’argent: le peuple suisse accepte un projet équilibré

Le Comité pour une loi sur les jeux d’argent au service de l’utilité publique se réjouit que le peuple suisse ait accepté la nouvelle loi sur les jeux d’argent. Ce projet équilibré, fruit d’un travail de six ans, a reçu le soutien d’une grande majorité des parlementaires fédéraux. La nouvelle loi sur les jeux d’argent remplacera deux anciennes lois, la loi sur les loteries de 1923 et la loi sur les maisons de jeu de 1998.

Ce oui assurera une meilleure protection des joueuses et des joueurs sur Internet, la prévention de la dépendance au jeu étant renforcée. Les sociétés de loterie pourront désormais offrir des paris sportifs attrayants et les casinos suisses exploiter leurs jeux également en ligne. Des blocages d’accès ciblés permettront d’empêcher les opérateurs étrangers d’exploiter illégalement leurs jeux en Suisse. L’amélioration des jeux d’argent légaux et le renforcement de la lutte contre les jeux d’argent illégaux endigueront le marché noir, qui n’a cessé de croître ces dernières années.

Pour le comité, il est capital que, à l’avenir, tant l’AVS que le sport, la culture, l’action sociale et la protection de l’environnement puissent continuer à bénéficier des produits dégagés par les casinos et les sociétés de loterie. Chaque année, plus de 300 millions de francs sont versés à l’AVS et presque 600 millions à des projets d’utilité publique.